Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sea yoU

Sea yoU

Un bateau nommé DÉSIRS... Voyages, aventures, humeurs, voiles, récits et photos


PANAMA 6 et FIN

Publié par Fabienne et Dominique sur 25 Décembre 2019, 05:00am

PANAMA 6 et FIN

Voir la Rubrique "conseils aux marins"

à la fin de l'article

Ça y est!!!!

 

Nous sommes depuis un mois dans le pacifique, (Time is running so fast...)...

 

2 jours au yacht club de Balboa pour réparer le câble d’accélérateur.

 

Une petite semaine au mouillage de Las Brisas à Panama City où nos amis Hyun Sun et Marc nous ont quitté pour aller au Nicaragua et Costa Rica.

 

3 jours sur l’île de Taboga pour le « fun », se reposer un peu et prendre nos premiers bains dans un nouvel océan...

PANAMA 6 et FINPANAMA 6 et FIN
PANAMA 6 et FINPANAMA 6 et FIN
PANAMA 6 et FINPANAMA 6 et FIN

Nous sommes maintenant à la marina de Vista Mar pour préparer le grand départ.

 

Celui qui nous conduira d’une traite de Panama aux mythiques îles Marquises.

Il faudra entre 28 et 35 jours de mer selon les vents.

 

L’activité sur Sea yoU est à son comble...

Nous n’arrêtons pas une minute.

 

Avant de partir, il faut penser à un milliard de choses.

La liste des trucs à faire est longue, et quand on est heureux de barrer une ligne, une autre la remplace aussitôt.

 

Réparer, créer, inventer, réaliser, laver, stocker, vérifier, magasiner, ranger, grimper, en plus de manger, boire, dormir, faire l’amour, pipi et caca... les journées ne sont pas assez longues...

 

Partir pour au moins 4 semaines en mer ne s’improvise pas, car très vite, il ne faudra plus compter que sur nous-mêmes.

PANAMA 6 et FIN

La plupart des équipages attendent le mois de mars pour se lancer sur l’immense océan pacifique, ils ont tous lu dans le livre de Jimmy Cornell que la saison cyclonique s’arrête fin avril, ce qui est techniquement vrai.

 

En fait, la Polynésie est globalement peu touchée par les cyclones.

La zone la plus exposée se trouve entre les îles Australes et les îles de la société.

 

Pour les Marquises, qui sont relativement proches de l’équateur le risque est quasi nul.

Pour faire simple les cyclones ne peuvent pas remonter vers l’équateur et la zone de convergence qui sépare le nord et le sud des océans.

 

Donc en théorie on ne court aucun risque à partir après Noël...

Les alizés seront peut être parfois un peu mou du genou...

PANAMA 6 et FIN

Mais de toute façon on a hâte de partir du Panama et de retrouver l’océan, même si les premiers jours vont être difficiles car il faut retrouver le rythme de la vie au large.

 

On pensait que la côte pacifique serait plus clémente pour les « sailors », mais la bêtise humaine est sans limite.

 

Un compatriote sur un Dufour 43, qui mouillait à côté de la marina depuis 3 semaines, n’a plus retrouvé son bateau en rentrant du restaurant.

 

En regardant au large il a vu son feu de mouillage qui se confondait avec les étoiles.

Il a bien sûr foncé avec le dinghy et retrouvé son bateau dérivant vers le large.

 

Sa chaîne d’ancre avait été coupée au niveau de la ligne de flottaison...

Rien n’a été volé, ce qui n’est donc pas le mobile du crime.

 

Par contre la marina ne voyait pas d’un très bon œil ce bateau qui donnait « le mauvais exemple » en restant gratuitement à l’extérieur... ce qui est une formidable erreur de jugement.

 

En effet partout ailleurs, le mouillage est toléré en extérieur des marinas. Les yachtmen qui ne veulent pas payer pour les facilités d’un ponton viennent quand même en dinghy y dépenser leur argent et faire vivre indirectement une marina.

C’est justement l’utilisation du dinghy qui semble avoir été à l’origine du conflit...

 

Il n’y a aucune preuve, mais une concomitance d’événements font planer un vieux doute sur le rôle de la marina dans cet acte stupide et odieux.

 

Si les vents avaient tourné,  le bateau se serait fracassé sur les rochers proches.

Ce gars a eu une chance insolente dans son malheur.

 

Je préfère ne pas m’étendre plus loin sur ce qui arrive en deuxième position sur la liste du comble de l’horreur pour un marin, ne pas retrouver son bateau en rentrant... c’est un véritable cauchemar... en première position c’est bien sûr, ne pas récupérer un équipier tombé à l’eau.

PANAMA 6 et FIN

Mais quittons l’ombre pour revenir à la lumière et à la magie de la mer..

 

J’ai décidé que nous partions dans 2 jours, le 26 décembre, le lendemain du « party de Noël » organisé par un couple d’américains qui invite tous les marins de la marina chez lui.

 

La fenêtre météo est correcte pour sortir de la baie de Panama, ensuite il faudra jongler pour trouver du vent si on ne veut pas brûler notre gasoil dès le départ.

 

Tant que nous ne serons pas arrivés à la hauteur des Galapagos, ce sera une navigation au près, puis nous récupérerons les alizés d’est.

 

Je vais abréger là cet article, car il nous reste encore pas mal d’avitaillement à faire ce matin.

 

Nous essayerons de donner des nouvelles sur notre page Facebook

«  Sea yoU en tournée mondiale »

Maui recevra nos textes par téléphone satellite et les publiera.

 

Bon vent à tous et

Excellente nouvelle année  2020

 

Sea yoU soon

PANAMA 6 et FIN

IMPORTANT:

Pensez à vous abonner au blog, cela vous permettra d’être averti dans votre boîte mail dès que je publie quelque chose.

C’est aussi important pour le blog, car cela fait monter le nombre de personnes qui le suivent et améliore sa visibilité auprès des moteurs de recherche.

Un grand merci d’avance.

Conseils aux marins:

 

La marina Vista Mar:

 

Marina récente, construite un peu à la hâte et donc mal pensée, sanitaires insuffisants ( un toilette et deux douches seulement).

Surveillance la nuit invisible en dépit de toutes les possibilités de rentrer sur les pontons par la mer ou simplement en enjambant les barrières de chaque côté de la porte, ce qui rend ridicule l’usage de la carte magnétique pour entrer.

Deux vols ont été signalés sur des bateaux dont les propriétaires étaient absents pour une longue durée.

 

C’est une jeune marina qui se cherche encore...

Quand on a connu le professionnalisme et la sympathie de Shelter bay... la comparaison est insoutenable.

 

Nos amis du bateau « caractère » en ont fait les frais en sortant leur Beneteau 411 juste avant de rentrer chez eux pour les vacances.

Le bateau étant mal positionné sur le chariot d’élévation, son safran ( gouvernail) a frotté sur le béton et a été copieusement endommagé. Et il semblerait que cela ne soit pas un cas isolé.

 

Donc si vous sortez votre bateau:

Cela se fait à l’étal de la marée haute. Si vous avez un grand tirant d’eau mieux vaut attendre des grandes marées car l’endroit n’est pas bien profond.

Discutez bien avant avec les opérateurs pour montrer votre vigilance sur la manipulation et indiquez bien les endroits prévus pour faire reposer le bateau.

 

L’accès à la belle piscine est désormais interdit sauf si vous payez 20$ pour la journée. La marina n’ayant pas payé sa participation aux frais d’entretien, les propriétaires des appartements se sont révoltés, ce qui est un peu normal.. mais bien dommage pour nous.

 

La marina a une navette payante 2$/pers. pour emmener à Coronado où se trouvent les centres commerciaux. Mais c’est uniquement un aller simple, pour le retour il faut prendre un taxi, entre 6 et 8$ selon votre capacité à négocier.

( encore un truc très mal organisé...)

 

Pour tous les problèmes techniques, il y a OLLY un sud africain installé là depuis longtemps.

N’ayant pas utilisé ses services, je n’ai pas d’avis sur lui...

 

Néanmoins, en dépit de ces problèmes éventuels, c’est quand même un très bon endroit pour préparer sa transpacifique.... et de toute façon on a pas vraiment le choix si on a des bricoles à faire et que l'on veut la tranquillité d'un ponton.

"Party de Noël" chez Steeve et Bette
"Party de Noël" chez Steeve et Bette"Party de Noël" chez Steeve et Bette
"Party de Noël" chez Steeve et Bette"Party de Noël" chez Steeve et Bette

"Party de Noël" chez Steeve et Bette

PANAMA 6 et FIN
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bon vent et belle traversée jusqu’aux Marquises !
Mes vœux vous accompagnent pour cette nouvelle année qui commence dans le mouvement infini de ce grand Pacifique...
Grosses bises à vous deux ????
Répondre
F
Mon message devrait arriver avant votre départ vers les mythiques Marquises. Nous avons fêté Noël avec notre amie Michèle (Fau ex-Delorme) qui a passé quelques années à Atuona comme prof chez les soeurs avec son ex-mari, Guy Delorme (prof ensuite à Lamennais puis chargé de la clientèle japonaise à Air France). Vous les avez certainement croisés à l'époque... Ayant fait l'acquisition d'une nouvelle machine à laver pour notre home, elle nous rappelait ses débuts marquisiens (vers 1970-75), où elle faisait la lessive à la main sur le béton sous un robinet d'eau...! Bon vent et prenez bien soin de vous. Une autre aventure commence.... Nous vous embrassons.
Répondre
F
Merci les amis... j’ai effectivement pu lire ton message avant notre départ dans quelques heures... le nom de tes amis me dit quelque chose mais je n’arrive plus à mettre un visage...
on vient juste de se réveiller et c’est une belle sensation de se dire qu’aujourd’hui on part pour les marquises... bizzzz à vous deux

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents