Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sea yoU

Sea yoU

Un bateau nommé DÉSIRS... Voyages, aventures, humeurs, voiles, récits et photos


FUERTEVENTURA

Publié par Fabienne et Dominique sur 8 Septembre 2018, 17:08pm

FUERTEVENTURA

Nous arrivons à l’île du fort vent, FUERTEVENTURA, après une petite navigation d’une cinquantaine de miles.

C’est dans le petit port de Gran Tarajal que nous avons décidé de nous arrêter.

 

Ce bon vieux Eole, toujours aussi farceur et boute-en-train, nous colle plus de 20 nds dans le port en arrivant...

Le comique de répétition pourrait lasser à la longue.

 

Heureusement des français compatissants viennent prêter main forte au gars avec un gilet fluorescent que l’on suppose être du port. Ils mettent en place les amarres.

 

« On ne peut pas faire confiance à ces gars là, ils n’y connaissent rien... ils sont juste là pour surveiller, ce sont des vigiles rien de plus» nous lance un des hommes habillé très « voile chic ».

 

Puis rapidement il nous raconte son histoire.

 

« quand je suis arrivé, il y avait du vent comme aujourd’hui... on lui a lancé une amarre, il l’a prise dans ses mains et il est resté là sans rien faire... » nous dit-il encore un peu agacé.

Puis il poursuit, « il y a eu une rafale, le cata a tourné et un des flotteurs s’est encastré dans le quai... on a eu un trou de 30 cm à l’étrave ».

 

Ensuite, comme on est voisin, il nous fait visiter son énorme catamaran, construit sur plan. Très beau, mais je ne suis toujours pas convaincu... ( entre nous la même chose serait arrivée à Sea yoU, on aurait eu un petit coup à réparer, car notre étrave est super bien renforcée. Là, les constructeurs sont partis sur une base cata de course, donc très léger et très fragile).

FUERTEVENTURA
FUERTEVENTURAFUERTEVENTURA

Fuerteventura c’est l’île des plages.

 

Il y en a pour tous les goûts.

 

La gigantesque et sauvage plage de Cofete à l’Ouest (10km), bordée par les montagnes et accessible après 19km de piste.

 

L’immense plage de Corralejo et ses dunes sahariennes qui se déplacent au gré des vents.

 

Les criques au sud de El Cotillo, accessibles par des pistes dans une ambiance de désert hollywoodien et qui sont le paradis des surfeurs.

 

Il y en a des dizaines, avec du sable noir, gris, doré ou blanc selon votre humeur ou la couleur du maillot... nous on aime pas les maillots, on adore se baigner tout nu, et on les aime toutes.

 

Ici on peut faire du naturisme sur pas mal de plages, les espagnols sont très cool pour cela, même si la plage n’est pas répertoriée officiellement « naturiste ».

FUERTEVENTURAFUERTEVENTURA
FUERTEVENTURA
FUERTEVENTURAFUERTEVENTURA

Est-ce que leur rapport naturel à la nudité provient de ce mamelon qui se dresse entre les montagnes?

(Voir sur les photos)

 

On peut admirer au centre de l’île, le sein d’une déesse. Elle s’est endormie près des côtes africaines et les parties émergées de son corps ont formé les Îles Canaries.

 

Depuis, les Dieux qui veulent connaître les saveurs envoûtantes de l’existence terrestre, viennent régulièrement goûter le téton de celle qui se repose sur le fond de la mer.

 

Malheureusement l’émoi de la Déesse quand les dieux viennent la butiner, se transforme en tremblement de terre et éruptions volcaniques.

 

Alors les habitants, pour éviter de nouveaux cataclysmes, font des offrandes. Des statuettes de femmes et d’hommes en érection sont sensées détourner l’attention des dieux envieux des humains, du sein de la Déesse mère des Canaries.

Pendant très longtemps il était interdit de monter sur ce mont. On raconte que l’éruption de 1824 à Lanzarote fut causé par un berger et son troupeau de biquettes qui bravèrent l’interdiction et allèrent se promener sur le mamelon de la déesse...

Le berger fut condamné à se faire lécher les pieds par ses chèvres pendant 7 jours. Mais au bout de 4 il mourut d’épuisement....

Il ne faut surtout pas que la Déesse se réveille complètement , car si elle s’en va, les îles disparaîtront...

 

Cet aspect de l’histoire des Canaries est totalement ignoré de la plupart des gens qui visitent cette très belle ile, mais aussi des habitants eux-mêmes. Il est extrait des annales « babaresques » retrouvées dans une grotte cachée du Cerf Vot de l'Hot Eur.

C’est une version qui vaut bien celle des mythes antiques.

FUERTEVENTURA

C’est la fête à Gran Tarajal, et tous les soirs la musique du manège des Toros (sorte de rodéo pour adultes et enfants) s’invite à notre bord parfois jusque tard dans la nuit.

Il n’y a que 2 petits hôtels ici alors c’est une ambiance locale bien agréable.

 

Le port de Gran Tarajal, c’est aussi pour nous les rencontres avec les bateaux de passage.

 

Le deuxième d’entre eux nous donne une merveilleuse leçon d’amour.

Un couple a accueilli sur leur voilier, leurs voisins de maison, un couple avec son enfant de 17 ans totalement handicapé qui n’a pas la moindre autonomie, même pour manger...

Ils ont eux-même un voilier en Bretagne et emmènent leurs fils depuis l’âge de 3 mois sur le bateau.

On ne peut s’empêcher de se demander si nous aussi on aurait la force de faire le dixième de ce qu’ils font pour lui...

 

Ensuite c’est le bateau Yara qui arrive, avec Véro, Denis , leur fils Loris et deux de ses copains.

On les avait croisé à Porto Santo pendant la finale de foot.

Puis c’est d’autres amis de Porto Santo qui accostent au ponton. Anne et Hervé sur « Shaka » accompagnés de Anne et Pierre sur « le Mulon ».

Enfin Marie et Gwen qui vivent depuis 12 ans sur leur bateau à Gran Canaria que l’on ne connaissait pas mais qui ont rejoint la troupe...

 

Donc les apéros se succèdent le soir sur les bateaux...

 

Et puis il y a Pierre Marie, un étudiant en école d’ingénieur qui fait un périple de 4 mois dans le cadre de l’école. Il a commencé par faire le chemin de Compostelle, puis il a fait du bateau-stop depuis l’Espagne pour visiter les Canaries.

Il reste 3 jours à bord et nous l’emmenons de Fuerteventura à Gran Canaria.

 

Une fois de plus vous trouverez notre vidéo qui retrace en accéléré tous nos moments de vie.

 

Bon vent à tous

 

Sea yoU soon.

 

FUERTEVENTURA
FUERTEVENTURAFUERTEVENTURA
FUERTEVENTURAFUERTEVENTURA
Fresques murales de Gran TarajalFresques murales de Gran Tarajal
Fresques murales de Gran Tarajal
Fresques murales de Gran TarajalFresques murales de Gran Tarajal

Fresques murales de Gran Tarajal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Hola ! Merci pour ce partage toujours enrichissant. Nous sommes un petit peu là à vos côtés. Nous vous embrassons. Fred
Répondre
F
Merci Fred, on vous embrasse aussi..<br /> Dom et Fab
S
C'est toujours avec grand plaisir que je lis ton récit Dominique où l'on apprend toujours de belles histoires, au cours duquel je découvre de magnifiques photos et vidéo.<br /> Vous nous donnez envie de redécouvrir les Canaries !<br /> Et quel bonheur de voir votre Joie de vivre, votre Amour ????<br /> Affectueux bisous à tous les deux ????????
Répondre
F
Merci Sylvie<br /> J’essaie de partager au mieux ce que nous vivons et cela me rend heureux de savoir que tu apprécies... bizzz
D
Génial bravo
Répondre
F
Merci, merci...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents