Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sea yoU

Sea yoU

Un bateau nommé DÉSIRS... Voyages, aventures, humeurs, voiles, récits et photos


Sea yoU en Hispanie

Publié par Fabienne et Dominique sur 20 Juin 2018, 20:04pm

Sea yoU en Hispanie

Vendredi 8 juin

 

Nous nous sommes quittés juste avant notre départ pour Ibiza...

C’est maintenant que commence vraiment l’aventure, car ce que nous allons faire désormais avec Sea yoU nous ne l’avons encore jamais fait...

Nous allons explorer des terres sauvages et inconnues... serons nous acceptés par les indigènes du coin? Pourrons nous nous adapter à la nourriture de ces contrées? Notre présence ne va-t-elle pas interférer sur leur culture?? Font-ils des sacrifices humains au dieu Guetta??? Sont-ils cannibales????

Autant de questions que se pose tout explorateur qui arrive à Ibiza pour la première fois.

 

Malheureusement pour vous cher lecteur, il n’y a pas eu d’événements indianajonesques majeurs à vous conter, excepté peut-être cette pluie de boue pendant un orage terrible à la tombée du jour, quand nous étions au mouillage dans la Cala san Vicente.

En quelques minutes notre pont fut recouvert d’une couche de terre rougeâtre impressionnante, pendant que des éclairs gigantesques déchiraient la nuit sur les collines qui nous entouraient.

Mais j’ai oublié de faire des photos... il faut dire que c’était la nuit et que dès le lendemain matin nous avons lavé Sea yoU à grand coup de seaux d’eau de mer avant que tout cela ne sèche et s’incruste dans les reliefs de l’antidérapant.

 

Et puis j’ai enfin décidé de regarder comment fonctionnait la Gopro que j’avais achetée il y a un an déjà, pour le départ manqué de 2017.

Donc vous aurez droit à la place de longs écrits, à ma première super production, un clip sur les différentes étapes d’Ibiza. J’y mélange photos et vidéos, il faut avouer que je n’ai fait des vidéos que pour la dernière étape le mouillage idyllique à la pointe Portas.

Mais cette petite caméra à filmer partout et son logiciel de montage simple, me plaisent énormément, et je crois que je vais me faire plaisir et vous gratifier régulièrement de mes créations.

 

Quelques mots sur le mouillage de la pointe de Portas. Le lieu est protégé et surveillé pour la préservation des posidonies.  Donc faire très attention de ne pas jeter l’ancre sur ces magnifiques herbes sous marines.

Le garde nous a indiqué un endroit magnifique. Aller vers la tour à la pointe de l’anse, et mouiller à droite du restaurant sur la plage naturiste. On peut avancer jusqu’à 3 à 4 mètres d’eau turquoise sur fond de sable.

On est très bien protégé de la mer du vent de NO à SO. Si la houle vient de l’Est on peut passer de l’autre côté de la pointe, il y a aussi un mouillage.

Vendredi 15 juin

 

Nous mettons le cap sur Cartagena, une magnifique ville antique où les vestiges, les ruines et les champs de fouilles sont partout.

 

Une navigation très rock en roll, entre les cargos et les pêcheurs.

Un petit conseil, pour ceux qui descendraient comme nous de nuit en venant d’Ibiza ou en longeant la côte espagnole, essayez de faire une route plus à l’est, plus au large...

En effet si on se rapproche trop, on est dans le passage des cargos, et il y en a pas mal.. à chaque cap, ils ont leurs chenaux obligatoires de montée et de descente...

Mais pire encore, si on se rapproche plus vers la côte et notamment entre Alicante et Cartagena, ce sont des hordes de pêcheurs qui vont dans tous les sens... j’en ai compté 30 autour de nous avec l’AIS, sans compter ceux qui n’avaient pas d’AIS et j’en ai vu...

À choisir je préfère les cargos qui sont prévisibles.

Comme de nuit on laisse les alarmes, celles ci n’ont pas arrêté de sonner... un vrai cauchemar...

 

Cartagène est un beau port bien central où les visiteurs accostent le long du quai. Il y a 2 marinas nous avons pris la moins chère et je pense que c’est la mieux. (Réal club régatas) En tant que visiteur on peut profiter des avantages des membres du club nautique et on a accès au restaurant (menu 3 plats 10€ le midi), au bar ( 2€ la pinte) et à la piscine. Les sanitaires sont anciens mais propres et satisfaisants pour des marins de passage.

 

Fab vous a déjà mis pas mal de photos sur sa page Facebook « Sea yoU en tournée mondiale »

Je vous propose donc un nouveau petit clip...

Lundi 18 juin

 

Nous reprenons la mer pour une nouvelle navigation de nuit vers Almerimar.

 

Nous restons à distance de la route des cargos, mais pour que vous puissiez vous faire une idée de ce dont je parle, je vous mets une photo de notre lecteur de carte. Tous les petits spermatozoïdes verts sont des cargos... et cela va encore s’amplifier en approchant de Gibraltar.

Sea yoU en Hispanie

Nous faisons une navigation à voile et à vapeur, classique pour la Méditerranée ou plus précisément sur la mer d’Alboran.

 

La digue d’entrée du port est en vue, j’appelle la capitainerie.

« Capitainerie d’Almerimar... ici Sea yoU.. avez vous un place pour nous.... »

« Oui pas de problème, venez vous accoster au quai de la capitainerie pour les formalités... » me répondent ils.

 

Je me dirige vers la bouée verte, un petit bateau de pêcheur arrive sur bâbord, je sens qu’il veut passer avant nous... des optimistes sont à la voile, face à moi, ils sont donc prioritaires, et le vent qui depuis des heures nous avait abandonné, décide brutalement de revenir au galop et s’établit à 17 nds... le stress normal d’une entrée de port ou forcément la circulation se concentre sur un goulet d’étranglement.

 

Je contourne la pointe de la digue et là devant moi une belle rangée de balise verte sur tribord et de rouge sur bâbord.

Le vent est très fort dans ce chenal, je mets donc un peu plus de gaz, sur ma carte les fonds sont indiqués à 6m donc pas de souci..

 

Un bateau arrive en face je serre donc légèrement sur tribord pour le croisement et là... je sens que Sea yoU fait un léger mouvement en arrière et stoppe net....

 

En une fraction de seconde mon cerveau fatigué par les quarts de nuit analyse toutes les hypothèses pour en arriver à la plus logique, nous venons de nous enfoncer dans un banc de sable...

Nous mettons pour confirmer le profondimètre et bingo, 1,3m alors que notre quille descend à 2,1m

 

Mais mille sabords... que fait ce banc de sable dans le chenal???

 

Je mets le moteur en marche arrière toute, les gaz au maximum, mais rien ne bouge...

 

Les voiliers qui étaient derrière moi n’osent plus emprunter le chenal et se mettent en attente à l’entrée.

J’appelle la capitainerie, qui ne semble pas plus étonnée que cela et me dit qu’elle envoie des marineros pour m’aider.

 

Après une dizaine de minutes où je continue d’essayer de me sortir de ce piège, une vedette arrive. Nous mettons une aussière sur un taquet arrière, elle se tend et commence à tirer...

Mais je fais plus de 10 tonnes... la vedette met les gaz à fond et bouge de droite à gauche... le cordage un peu vieux est au bord de la rupture... quand soudain on sent enfin que Sea yoU amorce un mouvement arrière... c’est la délivrance....

 

Ils me disent de les suivre et de rester au milieu du chenal ce que je fais en contrôlant la profondeur qui remontra quand même à 2,3m à un endroit.

 

Une fois à la capitainerie, je leur dis qu’ils auraient pu me prévenir à la VHF de rester au milieu. Très cool ils me disent que ça arrive après des tempêtes d’hivers et que les bancs de sable bougent... au minimum il pourrait mettre une bouée sur place pour prévenir...

 

Donc marins qui passeraient par Almerimar, prudence et restez bien au milieu du chenal avec un œil sur le profondimètre...

 

Je mets en photo la trace de Sea yoU sur notre cartographie pour montrer où se trouve le banc de sable actuellement.

 

Heureusement pas de dommage pour Sea yoU, la quille s’est enfoncée en douceur dans le sable  comme dans du beurre.

 

 

Sea yoU soon

Bon vent à tous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
bonjour a vous 2 la navigation n est pas de tout repos les nuits doivent être très longues avec les orages vous avez déjà bien navigue . nous vous souhaitant encore de bon moment bon vent bise francette jean claude
Répondre
F
Bonjour à tous les deux, ça fait plaisir de savoir que vous nous suivez sur le blog, on vient d’arriver à Gibraltar, on est crevé, mais on va quand même aller boire un coup dans les bars du port., on espère que vous allez bien bizzzz Sea yoU...
M
Super !!!
Répondre
F
Toujours fidèle à notre blog, ça fait plaisir.... bizzzz
A
quel bonheur de vous lire ....de plus, les photos nous permettent de rêver que l'on est avec vous (mdr) ...merci et bon vent .... bisous
Répondre
F
Merci alain... ça nous fait plaisir de partager nos aventures.. on vous embrasse...Sea yoU

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents